Money Time, Acte 1: les rendez-vous manqués…

Nos jeunes étant au repos en raison des vacances scolaires, seuls les grands foulaient les pelouses… Après un carton plein la semaine passée, les espoirs étaient forts avec des affiches alléchantes pour tous… Le leader à l’extérieur pour la D4 de Fred au Pizou et la R4 à Tresses… Derby au programme de la D1 qui recevait Neuvic, et match à enjeu pour la D3 à Petit Bersac pour essayer de clore le suspense de fin de saison…

Scène 1. Le Pizou: premier coup d’arrêt…

En déplacement chez le leader, le groupe de Fred pouvait espérer réaliser une bonne opération avec la victoire. Hélas, il n’en sera rien, malgré une vraie débauche d’énergie. Les locaux s’emparent de la victoire, provoquant un coup d’arrêt pour les partenaires de Loïs. Un malheur entaché par la blessure d’Anthony (entorse cervicale) à qui nous souhaitons un prompt rétablissement.

Scène 2. Petit Bersac: trébucher après s’être relevé…

Sur une dynamique vertueuse, les copains de Romain Tamisier se rendaient chez le dernier, où il était important de capitaliser. Mais sur un terrain difficile, et en raison d’un déficit à l’impact, la grinta des locaux perturbaient les intentions des visiteurs. A la pause, le score de parité laissait beaucoup d’indécision… Les joueurs de Siméon vont pousser et réussir à provoquer un penalty, stoppé hélas par le portier local… Plus en confiance, les joueurs de Petit Bersac vont aller chercher leur succès dans les derniers instants, rappelant combien il faut maintenir les efforts jusqu’à la dernière seconde de ce championnat…

Scène 3. Saint Astier: ne pas abdiquer!

Les hommes de Flo accueillaient Neuvic, pour un derby mais aussi dans le cadre du maintien en D1. Et malgré un début de match intéressant, les partenaires de Romain LHERM se faisaient punir sur coup franc de Jason LABROUSSE… En réaction, les locaux tentaient de recoller, mais se heurtaient à l’envie des Neuvicois, lesquels défendaient crânement leur avantage. A force de pousser, les locaux étaient récompensés par le biais d’Albert KOENERSIE. A la pause, tout reste donc ouvert. Les garçons de Flo vont maintenir la pression mais pêcheront par maladresse, ou par le courage adverse en témoignent les 2 sauvetages sur la ligne des rouges… Et comme souvent dans pareil scénario, les visiteurs vont venir porter l’estocade dans le final, sur un nouveau coup de pied arrêté, laissant les joueurs de Limens JSA dos au mur dans cette course au sauvetage…

Scène 4. Tresses:laisser fuir les saveurs

En voyage en Gironde, les partenaires de Renaud pouvaient donner une saveur particulière à leur fin de saison. Mais le leader avait de son coté une forte envie de s’assurer de son fauteuil. Et cela sera notable dès l’entame, où les locaux de F.BAROS vont mettre à mal l’organisation des Dordognots, qu’ils malmènent tout au long des 45 premières minutes avec 2 buts à la clé de L.CASTEX et POIRIER.

Au retour des vestiaires, changement d’organisation et d’état d’esprit pour essayer de revenir à hauteur. Si les visiteurs ne concèdent pas de buts, ils ne réussiront pas à inquiéter ETCHEVERS. Faute tant au déchet technique qu’aux choix, faute aussi et surtout à la qualité de l’adversaire. Car le leader va faire le dos rond et même mieux en allant planter 2 autres banderilles par A.BERTRAND qui devancera la sortie de Fabien PONCEAU, puis à nouveau Louis CASTEX… La première place tourne définitivement le dos aux nôtres, mais il reste important de retenir tout cela pour garder la seconde marche, qui couronnerait les efforts fournis depuis Septembre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils