2017 finit sur une note négative mais pas que…(Week-end du 16 et 17 Décembre)

Dernier week-end de compétition perturbé avec le report de la journée programmée en Départemental.

Excepté en Futsal où nos U18 l’ont nettement emporté à Ribérac face à Notre Dame Chamiers C sur le score de 13 à 4.Il reste une dernière rencontre de poule mais l’espoir de se qualifier pour la phase finale est bien présent!

Coté seniors, le week-end démarrait plutot bien avec le repas de Noël où de nombreux joueurs et dirigeants ont pu partager un moment convivial. Merci donc aux dirigeants qui ont permis de faire de ce repas une réussite.

Hélas, le dimanche, tout ne fut pas si simple et parfait. Au sortir d’un match maitrisé et convaincant à Langon, on attendait une confirmation de la bonne première partie de saison des garçons dans le championnat R4. Il n’en fut rien, la faute à une équipe de Coteaux Bordelais qui a su trouver les moyens de contrecarrer les plans des locaux.

Car bien que se procurant une très belle opportunité par Benoit TORRENT, laquelle était détournée par le gardien adverse, Limens JSA ne put jamais trouver les clés pour déverrouiller l’organisation adverse, un bloc compact et solidaire qui freinait le jeu des locaux. Ajoutez à cela les ingrédients parfaits pour une équipe de contre avec une ouverture du score à la 18e par CASTEIX coté bordelais et le match devenait bien différent. D’autant que les partenaires de Renaud IBORRA semblaient bine apathiques et sans énergie pour provoquer une réaction à la situation.

La pause n’y change rien et c’est même un second but pour les grenats au sortir des vestiaires, toujours par CASTEIX (50e). Le brouillard se dissipait quelque peu lorsque CHABBERT transmettait à Antoine MEY qui devançait le gardien visiteur pour réduire l’écart (56e). Toujours en manque de dynamisme dans ce match, les locaux manquaient de réussir à recoller lorsque sur un ballon difficilement écarté par les défenseurs adverses, Cedric FAVEREAU touchait le montant adverse (64e)… Le temps filait mais rien ne semblait réveiller les hommes de Joss et Greg qui voyaient l’équipe girondine alourdir la marque à l’aube des arrêts de jeu…

Il y a des jours où tout file entre les pieds… Il va donc falloir réagir très vite en Janvier où deux déplacements se profilent à Targon puis Confluent 47…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils