Les histoires d ‘amour finissent mal en général…

A Marennes (stade Chasseloup-Laubat).-US Marennes (Rég.4) bat Limens JSA (Rég.4) 4 à 1 ap. (mi-temps : 0-0).

Arbitrage de M. Richer, assisté de MM. Hébert et Letourneur.

Buts :Prézelin (51e et 112e), E.Richard(107e) C.Richard(120e), pour Marennes ; Bouyssy (88e) pour Limens-JSA.

Avertissements : Galinet (60e), C.Richard(100e) et Y. Charles(101e) à Marennes ;Bouyssy (46e), Koenersie (69e) et Labrugere (107e) à Limens-JSA.

Expulsions : Sanna (113e) à Limens-JSA.

US Marennes:Baudry – Benassy,Rio, E.Richard,L.Tardy – Galinet (46e,Pinaud),D.Rocheteau (77e, FARCHAUD),C.Richard- T.Tardy (80e, Rouguillem), Prezelin, Y.Charles (cap). Non entrés en jeu:Bonnefon et Culot

Limens JSA: Autiere (cap.)- Sanna, Favereau (51e, Moyen), Dupont, Fare – Labrugere, Telemaque (62e, Gomez)- A.Mey, Iborra (46e, Bouyssy), Sjonko – Koenersie. Non entré en jeu: A.Bourland

Limens JSA se déplaçait sur les bords de mer pour le 5e tour de la coupe de France. Malheureusement, la rencontre avec dame Coupe n’eut rien de romantique au final, un rendez-vous manqué par les Dordognots, dont le tirage avait épargné l’ogre, mais qui au final ternit un peu le parcours du groupe dans la compétition.

Récit en 3 actes de cette sortie manquée…

ACTE I: une entame non concrétisée

Tout démarrait pourtant bien avec des visiteurs en jambes dans les premières minutes: sur un premier débordement de Mey, SJONKO remet dans la surface pour KOENERSIE dont la frappe s’envole (5e), TELEMAQUE croise trop sa volée sur un second centre de MEY (6e)…Marennes réagit mais peine à approcher le but d’AUTIERE et sur un ballon de contre FARE décale MEY qui cette fois bute sur le portier (13e). Après 20 minutes, SJONKO bénéficie d’un ballon de but mais là encore, BAUDRY écarte en corner…Les locaux réagissent alors et leur jeu direct commence à créer des failles dans le bloc des hommes de Chubilleau. Les partenaires de Renaud IBORRA peinent à conserver le ballon et doivent alors agir en contre, dont l’un d’eux verra MEY fixait la charnière adverse pour lancer KOENERSIE qui croise une nouvelle fois trop sa frappe (37e)…

A la pause, rien n’est joué mais on commence à penser que la chance est trop belle.

ACTE II: du rêve à la réalité…

Marennes repart dans le second acte en imprimant un autre rythme au match, et c’est d’abord sur coup de pied arrêté que les hommes de Vincent RICHARD vont se montrer dangereux. En face, obligés de compenser la blessure d’IBORRA (45e), les visiteurs vont devoir réaliser leur 3 changements en 15 minutes avec les blessures de FAVEREAU (51e) puis TELEMAQUE (62e), ce qui déstabilisera l’équilibre de Limens JSA. Les Marennais ne s’en laissent pas compter et c’est PREZELIN qui vient ouvrir la marque à la 52e en remportant son face-à-face avec AUTIERE. Sur le coup d’envoi SJONKO perd le sien (53e)…Comme un signe…

Les Marennais sont alors dans un temps fort, et AUTIERE va devoir s’employer face à C.RICHARD, même si en contre M.RICHER reste impassible sur 2 accrochages dans la surface suite à des dribbles de KOENERSIE (59e) puis MEY (73e).Le 3e rush sera le bon, et la folie des visiteurs dans les 10 dernières minutes semblent basculer lorsque KOENERSIE est déséquilibré dans la surface (85e). Hélas, BOUYSSY voit sa frappe détournée par BAUDRY d’une main ferme en corner. Partie remise pour ces deux-là puisque 3 minutes plus tard, BOUYSSY reprend au second poteau un ballon repoussé suite à une frappe de SJONKO (88e), envoyant ses partenaires en prolongations.

ACTE III: du rêve au cauchemar…

Mais encore une fois, il y aura des regrets pour les hommes du Périgord Blanc. BOUYSSY marquera mais en position de hors jeu, son but est logiquement refusé (100e).Un dernier espoir avant le gouffre de la prolongation: Marennes passe devant à la 105e sur un coup franc coupé au premier poteau par E.RICHARD, puis le fil du match échappe aux verts, avec un second but pour PREZELIN qui remporte son duel sur un ballon perdu par les dordognots. SANNA se fait exclure dans la foulée, laissant le champ libre aux Marennais pour savourer leur qualification, ces derniers ajoutant un dernier but par Y.CHARLES au bout d’une soirée devenue cauchemardesque…

Le conte de fées est terminé.

Ce chapitre se clot avec le sentiment de rester inachevé. Ces premières pages resteront malgré tout pleines d’espoir.Il est important de souligner la qualité de la réception de l’US Marennes, qui a réussi une belle soirée. Bravo et merci à eux.

De notre coté, nous espérons que cette aventure permettra de se bonifier dans les prochaines compétitions. Il est également temps de souligner l’importance des soutiens dont le groupe a bénéficié, que ce soit auprès des partenaires, des adversaires, du club, des dirigeants, supporters. Merci à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils